Le grand truc des pruneaux de la Saint Luc

Ils étaient nombreux à s'être retrouvés devant la Boutique des pruneaux samedi à l'invitation de la maison Roucadil pour déguster du pruneau décliné sous toutes ses formes. La Saint-Luc est très classiquement le rendez-vous annuel des paloumayres pour le grand truc. Mais cette année, les conditions climatiques en ont décidé autrement (il fait vraiment trop chaud pour l'oiseau bleu) et c'est donc le grand truc du pruneau mi-cuit qui a été la vedette de la journée. «C'est pour faire connaître la qualité de nos produits et le savoir-faire des producteurs qui travaillent avec nous», explique Sébastien Larroque, directeur de la Boutique des pruneaux. «Nous avons eu une belle année, et la qualité est vraiment au rendez-vous». Le public nombreux a ainsi pu déguster ce fameux pruneau «mi-cuit, une recette de grand-mère qui, grâce à une cuisson plus douce et plus courte, conserve les qualités nutritives et gustatives du fruit. Nous avons fait également appel à un traiteur qui travaille le pruneau à la planche, en tapas». Et vu le monde qui s'est pressé autour des fourneaux, c'est sûr qu'il a été apprécié ce pruneau de la Saint-Luc. Et pour prolonger les festivités, un grand repas réunissant près de 200 convives s'est déroulé sous le soleil avec des plats traditionnels, «et toujours du pruneau au menu». Pour la digestion, la découverte d'anciens tracteurs exposés a fait l'affaire, surtout pour les plus jeunes qui ne souhaitaient pas s'éterniser à table.

Article de LA DEPECHE.fr